Spectacle de danse avec projections d'images sur écrans fixes et mobiles

participation de 80 élèves des collége et lycée de Munster

7 représentations en mai 2003

1400 spectateurs

Chorégraphies: Françoise Marchand

Aide à la mise en scène, conception, projection Images graphiques

et régie génèrale: Olivier Clarté

Son: Gaetan

Lumières: Bertho, Rosita Uria

Costumes: Rose Marie Kieffer

 

Les verres d'eau ont les mêmes passions que les océans. Victor Hugo

BILAN PEDAGOGIQUE et ARTISTIQUE

Suite aux réponses des partenaires que nous avions sollicités et que nous remercions , le Projet initial: L’eau en liquidation s’est quelque peu transformé. Le titre définitif du spectacle est: CAD’EAU

L’adaptation la plus importante fait que les recherches envisagées sur l’eau , son biotope, son environnement, son utilisation par l’homme n’ont pas été aussi poussées que nous l’aurions voulu.

Il est cependant à noter que certains élèves ont effectué un travail individuel important de recherche dans différentes bibliothèques ainsi que sur Internet. Le résultat de ces travaux a bien évidemment été utilisé pour la création du spectacle.

Ils ont pu aussi effectuer la visite des Lac Blanc et Noir et avoir une approche sommaire du système hydraulique pour la production électrique.

En revanche les élèves ont pu bénéficier tout au long de l’année, d’un nombre de sorties culturelles plus important que prévu, 6 sorties au total:

Manufacture Colmar ............. Senza Titolo

Filature Mulhouse ............. Mosaïque Danse

Théâtre Mulhouse ............. Carnet de Bal

Théâtre Colmar ............. Tools Muraille d’Hermine

Théâtre ............. Colmar Lucinda Childs

Pôle Sud ............. Strasbourg Soreline

L’aspect culturel et artistique du projet s’est donc développé de manière plus conséquente par rapport à l’étude de l’eau sous tous ses aspects, naturel, géopolitique, industriel ...

LES REPETITIONS

Les autres objectifs ont été pleinement réalisés, à savoir:

Découverte de la danse contemporaine

Développement de la créativité

Développement de l’expression non verbale

Meilleure connaissance du corps

Mixité de différents niveaux scolaires

Travail de groupe

Ce projet a concerné tout au long de l’année scolaire 80 élèves au lieu des 50 envisagés dés le départ. Issus, sur la base du volontariat, des collège et lycée de Munster , ils ont été encadrés par Françoise Marchand , Professeur d’éducation physique et sportive et ont suivi 3 heures de cours de danse par semaine. Au programme: travail technique, création des différents numéros.

La rencontre avec l’intervenant principal Olivier Clarté du Totem Théâtre de Colmar s’est effectué sous la forme d’une demi-journée par mois le mercredi après midi. Au programme: mise en scène et insert des images virtuelles et numériques sur les différents écrans ainsi que sur les danseurs. Il a également installé et conduit toutes les représentations avec l’aide d’un ancien élève à la régie son et l’aide d’un adulte bénévole pour la conduite des projections sur les différents écrans.

Mathilde Berger , professeur de Danse contemporaine à Colmar a également apporté son aide pour la conduite de certaines séances de répétition, au total: 20 heures.

Deux danseurs du Ballet du Rhin sont intervenus auprès des enfants pendant 4 heures.

LE SPECTACLE

Au point de vue des représentations , 3 lieux (Munster, Soultzeren et Orbey) ont accueilli le spectacle pour 7 présentations et 1400 spectateurs.

Le nombre relativement élevé des représentations à permis aux enfants de comprendre mieux les incidences liées au spectacle vivant en opposition au spectacle non vivant tel que le cinéma.

Cet aspect des choses que nous avions recherché, outre son côté fortement pédagogique et humain , avait l’avantage de contribuer à l’établissement financier du projet.

Le spectacle a été reçu par les spectateurs comme une réussite artistique pleine et entière.

Les représentations scolaires ont été bien acceuillies, notamment celle destinée aux 216 élèves de l’école primaire d’Orbey et qui a suscité l’enthousiasme des enfants qui n’avaient jamais assisté à un spectacle de danse, les enseignants ont également apprécié les commentaires pédagogiques qui accompagnaient les tableaux.

En ce qui concernent nos ambitions et objectifs, nous estimons avoir réussi ce que nous avions mis en chantier, tant au niveau pédagogique et artistique qu’au niveau financier.

Un des points les plus positifs fut sans conteste le climat positif et agréable qui régnait entre les élèves et les adultes bénévoles qui ont fonctionnés ensemble.

Nous remercions plus particulièrement les parents d élèves qui nous ont accompagnés tout au long de cette aventure et qui ont spontanément repris les travaux de recherche des élèves pour en faire une magnifique exposition dans chaque lieu où nous nous sommes produit.

Nous remercions aussi Monsieur Phillipe Bouchaud, Principal du Collège Frédèric Hartmann et Monsieur Müller, Proviseur du Lycée Frédèric Kirschleger qui nous ont activement soutenu tout au long de cette extraordinaire entreprise.

Fait le le 28 septembre 2003

Françoise Marchand , Professeur Collège et Lycée de Munster

Olivier Clarté du Totem Théâtre Colmar

 

Index

navigation accueil

Retour

Son et Lumières

Improvisation

La lettre

Actualités

Travail en cours

Contact

totem-theatre@wanadoo.fr